Gand et ses trams et bus

Publié le 03/06/2017 par

Le réseau de transport en commun de la ville de Gand, en Flandre Orientale, est composé de lignes de bus et de trams. Ces lignes sont exploitées par la société de transport en commun flamande, De Lijn. Le centre historique de la ville est en piétonnier où circulent, notamment, des bus et des trams.

Matériel

Actuellement, sur le réseau de Gand, on trouve des motrices PCC, dont le déclassement est proche, des motrices Siemens HermeLijn et des motrices Bombardier Flexity de deuxième génération. (Flexity 2).

La volonté de De Lijn est de faire circuler les Flexity essentiellement sur la ligne 1, et l'excédant sur la ligne 2, tandis que les HermeLijn devraient circuler sur la ligne 2 et le solde sur la ligne 4. Les dernières PCC devant être déclassées prochainement avec l'arrivée de la deuxième série de Flexity.

Le réseau de Gand dispose de trams bidirectionnels quand ceux d'Anvers sont unidirectionnels. L'autre particularité est de pouvoir voir à la côte belge, durant la haute saison, des trams provenant des réseaux de Gand et Anvers. Actuellement, il s'agit toujours de motrices HermeLijn qui sont transférées.

PCC

6201 à 6254

Les motrices PCC ont été construites et livrées entre les années 1971 et 1974 par La Brugeoise et Nivelles (BN). Elles ont initialement été livrée pour la MIVG (Maatschappij voor het Intercommunaal Vervoer te Gent) et portaient les numéros 1 à 54. Lors de la régionalisation des transports en commun, la MIVG a été reprise par De Lijn.

Les motrices 6202 à 6223 ont été rénovées entre 1999 et 2003.

Plusieurs motrices non rénovées sont conservées, comme la 6246 à Merelbeke1, la 6231 à Musson, la 6242 à Anvers, la 6254 à Weelde et les 6226 et 6240 à la Côte.

Durant plusieurs mois en 2016 et début 2017, des motrices non rénovées, en attente de revente, ont été garées sous le viaduc de l'autoroute E40 à Gentbrugge. Durant cette période de stockage, dans un lieu non protégé, les véhicules ont été fortement vandalisés, comme l'illustre les deux photos ci-dessous.

La 6234 sous le pont de l'autoroute, dans un bien triste état...

La 6234 sous le pont de l'autoroute, dans un bien triste état...

Et une vue intérieure d'une des PCC garées

Et une vue intérieure d'une des PCC garées

Siemens HermeLijn

6301-6341

La motrice HermeLijn 8301 charge ses passagers à l'arrêt Gravensteen avant de continuer vers Flanders Expo, terminus de la ligne 1

La motrice HermeLijn 8301 charge ses passagers à l'arrêt Gravensteen avant de continuer vers Flanders Expo, terminus de la ligne 1

Bombardier Flexity 2 - Albatros

Les motrices Bombardier Flexity 2 portent les matricules 6351-6376. Elles sont distinguées en deux séries, la première 6351 à 6360, a été livrée et mise en service à partir de 2015. La deuxième série, de 15 motrices (6361 à 6376) a été livrée à partir de fin janvier 2017, pour une mise en service des premières en avril 2017.

Bombardier Flexity 2 à Gand Saint-Pierre

Bombardier Flexity 2 à Gand Saint-Pierre

Bombardier Flexity 2 au Rabot

Bombardier Flexity 2 au Rabot

Réseau trams

Le réseau de trams de Gand dispose, depuis le 21 mai 2017 de 3 lignes.

  • 1 : Evergem - Flanders Expo
  • 2 : Zwijnaarde - Melle Leeuw
  • 4 : UZ Gent - Moscou

Toutes les lignes desservent la gare de Gand Saint-Pierre (Sint-Pietersstation). Les lignes 1 et 4 passent aussi au Korenmarkt, tandis que la ligne 2 passe à un arrêt du Korenmarkt. Le Korenmarkt est situé dans le centre historique de Gand.

Dans un passé récent, d'autres lignes ont existées, comme les lignes 21, 22 et 24. Les lignes 21 et 22 sont devenues la ligne 2 et les deux arrêts qui étaient utilisés uniquement par la ligne 22 ont été désaffectés (Pirennelaan et Braemkasteel (Dienstencentrum)). La ligne 24 était une ligne temporaire durant des travaux d'infrastructure importants.

Le réseau de Gand est ce qu'on peut qualifier de réseau, c'est-à-dire que les lignes se croisent et se recroisent en différents points, cela offre une flexibilité importante pour l'exploitation des voies en cas de travaux et/ou de perturbation. Cela explique aussi les évolutions importantes de ce réseau au cours des dernières années, notamment au niveau de création de lignes temporaires pour les travaux d'infrastructure et les changements dans les indicatifs de ligne ces dernières années.

Ligne 1 : Evergem - Flanders Expo

A la gare de Gand Saint-Pierre, la motrice 6327 assure un service sur la ligne 1 en direction de Evergem

A la gare de Gand Saint-Pierre, la motrice 6327 assure un service sur la ligne 1 en direction de Evergem

Une HermeLijn à Hogeschool Gent, en direction de Flanders Expo, sur la ligne 1

Une HermeLijn à Hogeschool Gent, en direction de Flanders Expo, sur la ligne 1

Ligne 4 : UZ - Moscou

Avant d'aller à l'UZ Gent, la ligne 4 allait jusqu'à Zwijnaardebrug. Maintenant, la ligne 4 se sépare du trajet de la ligne 2 à hauteur de l'arrêt Krijgslaan, pour rejoindre ensuite son terminus à l'arrêt suivant.

HermeLijn 6311 à la gare de Gand Saint-Pierre

HermeLijn 6311 à la gare de Gand Saint-Pierre

HermeLijn 6333 sur la Prinses Clementinalaan, non loin de la gare

HermeLijn 6333 sur la Prinses Clementinalaan, non loin de la gare

Anciens indicatifs de ligne

ligne 22

PCC rénovée 6220 sur la ligne 22 en direction du Kouter. En arrière-plan, le beffroi de Gand

PCC rénovée 6220 sur la ligne 22 en direction du Kouter. En arrière-plan, le beffroi de Gand

ligne 24

PCC 6223 sur la ligne 24 en direction du Rabot

PCC 6223 sur la ligne 24 en direction du Rabot

A hauteur de l'arrêt Duivelsteen, la PCC 6202 sur la ligne 24 en direction du Rabot

A hauteur de l'arrêt Duivelsteen, la PCC 6202 sur la ligne 24 en direction du Rabot

Toujours la ligne 24, mais cette fois la PCC 6214, sur le pont de la Kleine Vismarkt, qui enjambe la Lys<

Toujours la ligne 24, mais cette fois la PCC 6214, sur le pont de la Kleine Vismarkt, qui enjambe la Lys<

Une PCC à l'arrêt Rabotstraat sur la ligne 24

Une PCC à l'arrêt Rabotstraat sur la ligne 24

Quelques bus

Un bus Van Hool A300, au Korenmarkt.

Un bus Van Hool A300, au Korenmarkt.

Références

  • 1 : Tram 2000 n° 373 - avril 2017 - page 28

Tags : Belgique, Gand, tram, bus, HermeLijn, PCC, De Lijn, Bombardier Flexity 2